Forum consacré au RPG (Role Play Game). Venez faire partie de l'aventure en incarnant un des personnages de Buffy the Vampire Slayer, de Vampire Diaries, des Originals ou de la Twilight Saga (Vampires, loup-garous, sorcières, humains au menu)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des retrouvailles trop courtes (Réservé à Caroline)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caroline Forbes

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Des retrouvailles trop courtes (Réservé à Caroline)   Jeu 3 Avr - 18:43

Comme prévu, je me trouvais dans la forêt. J'attendais avec impatience de revoir mon copain Tyler. Il m'avait donné rendez-vous dans la forêt. C'était le lieu idéal pour des retrouvailles. C'était tranquille, silencieux et aucun risque d'être dérangé. Enfin, presque. Il ne m'avait pas dit où exactement nous devions nous retrouver, mais cela n'était pas du tout un problème. Comme il était en partie loup-garou, il avait une odeur assez particulière et je pouvais difficilement de passer à côté de ça. Même si la forêt était grande, on allait réussir à se retrouver. Je me suis assise sur une vielle souche d'arbre. Je regardais autour de moi à l'affût de tout mouvement. Je vis un lièvre bondir en face de moi. Quand il a tourné sa tête dans ma direction, j'ai souris. Il était adorable. Même si j'avais eu faim, ce qui n'était pas le cas, je ne l'aurais pas mangée. Parfois, il m'arrivait de chasser les animaux. J'ai essayée plusieurs fois d'adopter le régime Stefan, sans succès. Je me nourrissais principalement de poches de sang. C'était moins pire que de se nourrir directement de la veine. J'étais perdue dans mes pensées, quand j'ai sentie une présence derrière moi. Je me suis alors retournée, mon visage s'est illuminé en découvrant son identité.

« Tyler... » ai-je murmurer avant de lui sauter au cou.

J'ai plongée mes yeux dans les siens, avant de poser mes lèvres sur les siennes pour l'embrasser passionnément. Il m'avait terriblement manqué. J'avais du mal à croire qu'il était bel et bien là. J'avais rêvée de ses retrouvailles depuis si longtemps que je n'y croyais presque plus. J'oubliais tout. La seule chose qui comptait à cet instant ; c'était Tyler. Le reste n'avait plus aucune importance. Non je n'étais pas égoïste, au contraire. Si je l'avais été, jamais je ne serais venue en Nouvelle-Orléans, sachant que Tyler avait eu la permission de retourner à Mystic Falls et que j'aurais pu être avec lui depuis des mois. Alors que je croyais que nous allions passer à la vitesse supérieur, Tyler mit fin à notre baiser.

« Tu n'es pas heureux de me revoir ? »

« Oui, bien sûr que je le suis. Tu ne peux pas savoir comment tu m'as manquer ! »

« Alors où est le problème ? »

Il s'est assis sur la souche d'arbre où j'étais avant son arrivé. Il semblait préoccuper. Il commençait à m'inquiéter. Je croyais qu'il serait J'aurais aimé pouvoir lire dans ses pensées pour savoir ce qu'il avait derrière la tête. Savoir ce qu'il le troublait autant.

« Je suis désolé, Car. C'est juste très difficile d'être ici, avec toi, alors que Klaus se trouve à quelques kilomètres. »

Klaus. C'était donc lui le problème. Je m'attendais à ce qu'il parle de lui. Il avait pratiquement détruit notre couple et encore, il essaie toujours de s'interposer entre nous. Même si Klaus lui avait redonné sa liberté, je savais qu'il se sentait toujours menacer par lui. Aussi longtemps qu'il serait en vie et son décès n'est pas prêt d'arriver de sitôt. Je me suis rapprochée de lui et je me suis assise à ses côtés.

« Ouais, moi aussi je trouve ça difficile. Ce n'est pas comme si on avait le choix. »

« Mais on devrait l'avoir ! » a-t-il répondu, d'un ton haineux

J'ai soupirée.

« Est-ce qu'on pourrait juste ne pas parler de lui. J'ai l'impression qu'à chaque fois qu'on prononce son nom, nous lui donnons encore plus d'importance. » Je fis une pause. « Nous somme ensemble maintenant, c'est tout ce qui compte. Je t'aime Tyler et je t'aimerais toujours ! » ai-je ajouté en l'embrassant à nouveau.

Pendant son absence, je m'étais sentie seule, abandonner. Je m'étais consolée en me disant que nous allions nous revoir et que tout serait comme avant. Pourtant, il était là sans être là. Comme si son corps était ici, mais son esprit était ailleurs. Je détestais avoir cette impression. J'ai pris un moment pour me ressaisir.

« Dis-moi, comment ça se passe avec ta meute ? »

« Très bien. Ils sont comme ma famille et comme je suis l'alpha, je ne peux pas m'absenter longtemps. »

« Oh... donc tu ne restes pas longtemps ? »

« Non, désoler. J'ai promis à ma meute d'être de retour dans une heure. »

J'ai baissé les yeux vers le sol. J'étais contente qu'il est pris la peine de venir me voir, mais je croyais qu'il resterait une journée ou deux. Nous avions seulement une heure ensemble, c'était ridicule. J'étais vexée qu'il ne considère pas que nous avons été séparé pendant des mois entiers.

« Et toi ? Du nouveau avec Bonnie ?

« Malheureusement non. Notre plan est tombé à l'eau et j'ignore si on aura la chance de la faire revenir un jour. Puis, nous avons d'autres problèmes. »

« Je vois. Et le mariage ? »

« C'était vraiment magique. Il n'y pas d'autres mots. Le pire, c'est que je n'ai rien organisée du tout. Elena était magnifique dans sa robe et je dois avouer que Damon était très élégant. Pour l'occasion, j'ai pu revoir Bonnie quelques heures et Alaric était là aussi. Il y a quelques accrochages, comme Stefan qui a presque gâcher la cérémonie, mais c'est un détail. J'aurais vraiment aimer que tu soit là, nous aurions pu danser et je suis sûr que tu aurais été beau dans un complet. Tu aurais adoré ma robe. Et devine quoi ? J'ai attraper le bouquet de la marier !!! » ai-je déclarer avec enthousiasme.

Tyler m'a regardée un instant avant de rire. J'avais parlée tellement vite qu'il n'avait sans doute pas compris la moitié de ce que j'avais dit. J'ai ri à mon tour. Quand je le vois ainsi, je me rappelle qu'on a traversé tant de choses ensembles et qu'on peut très bien être heureux, même si Klaus n'est jamais très loin. Nous avons continué à parler un peu avant qu'on fasse l'amour. Pour le peu de temps qu'on allait être ensemble, il fallait bien qu'on en profite. C'était bon de pouvoir à nouveau l'embrasser, le toucher et sentir sa chaleur sur ma peau. C'était presque comme si rien ne s'était passé. Comme si nous nous étions quittés qu'hier. Cependant, nous savions tous les deux que ça ne serait jamais exactement comme avant. Quand il fut le temps de lui dire aurevoir, je ne voulais pas qu'il retourne auprès de sa meute, je voulais qu'il reste avec moi. Mais je n'ai pas insistée, je savais à quel point ils comptent pour lui et à quel point il comptait pour eux. Je n'ai jamais aimée partager, surtout quand il est question de l'homme que j'aime, mais je sais qu'il à trouvé  une place auprès d'eux. Mais moi dans tout ça ? Avais-je réellement ma place auprès de lui pour de bon ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Made by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des retrouvailles trop courtes (Réservé à Caroline)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Longes trop courtes
» Il faut reveiller nos memoires! Elles sont trop courtes!
» Caroline Forbes
» Des retrouvailles tragiques...
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: POUR LES RANDONNÉES :: En forêt :: La petite forêt de Nouvelle Orléans-
Sauter vers: