Forum consacré au RPG (Role Play Game). Venez faire partie de l'aventure en incarnant un des personnages de Buffy the Vampire Slayer, de Vampire Diaries, des Originals ou de la Twilight Saga (Vampires, loup-garous, sorcières, humains au menu)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damon Salvatore

avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 10/11/2013
Age : 28
Localisation : Manoir des Salvatore

MessageSujet: Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)   Sam 28 Juin - 4:41

Nous avons passé une partie de la journée ensemble à ne faire rien d’autre que se coller amoureusement. Ce n’est pas un mal. J’aime ma femme jusqu’à me damner. Toutefois, vu les circonstances ça avait une valeur mortifère. Elle avait tellement peur de me perdre. Je comprenais mais moi, Damon Salvatore, refuse le sort d’un destin que je n’ai pas choisi. C’est ainsi. La bonne nouvelle était qu’elle n’a pas eu de crise. Ce qui était encourageant mais pour combien de temps et va-t-elle en faire une qui va lui faire perdre le contrôle. J’avais en effet trouvé une sorcière. Ce n’était pas celle de Spike ni celle de Klaus. Toutefois, Jeremy m’en avait conseillé une. Comment pouvait-il savoir? Eh bien, je crois que Bonnie a enfin décidé à m’aider. À moins qu’elle voulait me faire fermer la gueule avec mon histoire de guérir Elena….. Enfin, peu importe. Jeremy m’a parlé des sorcières Devereaux dans les parages mais que j’ai besoin d’aller voir une certaine Samantha Fox. J’avais envie de l’envoyer chier pour me dire une connerie pareil. Franchement! Une chanteuse pop en sorcière. Toutefois, il existait bien une Samantha Fox sorcière mais ce n’est vraiment pas la chanteuse.



Elena et moi étions dans la jeep. Hors de question qu’elle conduise et encore moins que nous prenons moins massif comme voiture. Je voyais ma douce se jouer dans les cheveux en regardant au loin par la fenêtre. Je sais qu’elle était soucieuse. Peut-être nerveuse. J’ai pris sa main.



- Ça va aller, mon amour. Il faut passer par là avant de continuer, ai-je dit en lui faisant un faible sourire.



Je continuais de conduire en regardant devant moi. Mes mains serraient le volant en blanchissant presque les jointures. Je ne veux pas mourir et encore moins qu’Elena meure. Je ne pouvais pas croire au mauvais œil. Je n’y croirais jamais. Par contre, ce serait une victoire si Elena ne faisait plus ce genre de cauchemar. Arrivé à un endroit qui semblait être une boutique de liseuse de bonne aventure, j’avais envie de rebrousser chemin. Ha ha ha, Bonnie, ton humour me tue tellement c’est drôle. La femme est sortie pour m’appeler et appeler Elena. J’ai sorti de la voiture en fronçant les sourcils.



- Comment connaissez-vous mon nom et celle de ma femme? La bande de donné internet ou quelqu’un vous l’a dit?, ai-je crié.



Elle voyait bien que j’étais un sceptique. Elle regardait Elena en lui parlant de son cauchemar. Je regardais ma femme un moment. Apparemment cette vieille folle de voyante avait peut-être un don. Nous sommes rentrés dans sa boutique. Pleins de bric-à-bracs. C’est sûr qu’elle gagnait sa vie en arnaquant les touristes mais qui ne le fait pas de nos jours. Elle nous a demandé de nous asseoir. Elena s’est assise mais pas moi. Je croisais les bras pendant que Samantha Fox examinait la main de ma femme. Elena lui demandait ce qu’elle voyait.



- Mauvais Karma. Le mauvais œil sur votre mari, a-t-elle dit.



Je me suis mis à rire.



- Foutaise! Ce n’est que de la grosse connerie. Si vous avez vraiment un don mme. Fox, vous savez très ce qu’on fait ici, ai-je répliqué.



Elle s’est avancée vers moi en posant sa main sur mon front et en me fixant dans les yeux.



- Je sais comment vous allez mourir, Damon. Je ne peux pas enlever ses cauchemars car ça la guide sur le destin à suivre, sur son rôle au destin. Au moindre changement du destin, la vision change. Elle arrêtera ses visions, le jour où elle  sera dans l’action de ce destin, le jour où elle saura ce qui va vous tuer. Lorsque ce jour arrivera, vous serez au bord de la tombe, a-t-elle ajouté.



Je l’ai prise par la gorge en la soulevant.



- Je crois que vous avez mal compris ce que je veux. Je me contrefous du destin et de son équilibre. Je veux que ma femme ne fasse plus de cauchemars qui lui font perdre le contrôle de son don. Pour ce qui est de ma mort prochaine, j’espère qu’elle n’arrive pas avant que la fin du monde arrive, ai-je émis.



Elena m’a demandé de déposer la sorcière. Elle allait déclencher son vent quand j’ai déposé sec la sorcière. La sorcière m’a demandé de sortir. Elle voulait parler à ma femme. Je regardais longuement Elena qui m’a dit des paroles rassurantes. Je suis sorti en attendant à la voiture. Je regardais la porte. Je ne sais pas ce qui est arrivé mais j’étais en transe. Je voyais des souvenirs de notre amour puis….







Vers la fin, je voyais bien que ce n’était pas des souvenirs. Visions? Je l’ignore mais c’était si claire, si fluide. Dès le moment que parlons du contrôle de l’univers sous la belle étoile…… La migraine est survenue sous ses images. Elena sur le lit. Je crois savoir ce qui s’est passé. Je serrais les poings. La vision continuait. Ma promesse de revenir. Elle m’a rejoint puis……



Elena m’a appelé. Je la regardais assise à côté de moi dans la voiture. Elle me demandait si j’allais bien.



- Oui. C’est…… (je me massais le front)……. Désolé, j’étais dans la lune…….. (je lui ai fait un petit sourire)…….. Alors, my Sunshine, peux-tu me dire ce que la sorcière t’a dit ou fait?, ai-je demandé.



Oui, ça faisait longtemps que je ne l’avais pas appelé ainsi. Il faut croire que les souvenirs remontent à la surface de vieille habitude. Il y avait une certitude dans tout cela. Si la vision était vrai, Elena survivait ou revenait à la vie. Moi je restais mort. Génial! Je vais devenir Patrick Swayze dans Ghost! Non, je refuse ce destin. Si je devais mourir, je dois trouver une solution pour revenir en même temps qu’Elena. C’est peut-être le seul moyen de déjouer le destin ou peut-être tout simplement tuer celui qui sera la source de tous mes malheurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)   Lun 30 Juin - 21:01

J'avais beaucoup insisté pour que Damon reste avec moi, je voulais qu'on soit ensemble toute la journée et je savais qu'au fond de moi ca allait surement être comme ca demain aussi, mais bon, je devais vivre une journée à la fois. Je me suis coller à lui toute la journée, c'était purement amoureux, mais je devais bien me l'avouer, si j'agissais de même, c'était du au fait que j'avais peur de le perdre à n'importe quel moment!!! Ce qui est venu mettre une ombre sur ma petite journée bien tranquille avec mon mari, ca été mon frère qui a appelé Damon pour lui parler d'une sorcière, oui j'entendais leurs conversation au téléphone.


"C'est repartit!!!"


Mais pourquoi insisté à voir une maudite sorcière, au fond de moi je sais que ca ne va rien changer, mais Damon y tiens et je voulais lui faire plaisir, donc je ne sais pas comment je me suis retrouvé là, mais j'étais dans la jeep en direction de chez cette fameuse sorcière. Je regardais dehors, je tournais une mêche de mes cheveux autour de mon doigt, oui j'étais dans la lune, j'essayais de comprendre pourquoi Jeremy avait conseillé cette sorcière à Damon, est ce que finalement Bonnie avait trouvé une solution et que nous allions pouvoir éviter tout ca? Damon à prit ma main dans la sienne, il avait du sentir que je me fessais beaucoup de soucis. Il se mit à me dire que tout allait aller et que nous devions la voir avant de continuer, il me fit ce que j'appelais un faux sourire, je lui ai rendu le même.


"Tu as s'en doute raison mon amour."


Damon continuait de conduire, qu'il le veule ou non, je le sentais lui aussi nerveux, il tenait le volant fermement, je savais qu'il avait peur que ma vision se produise. Nous sommes finalement arrivé devant une genre de boutique comme de voyante, je ne comprenais pas, pourquoi Jeremy nous envoyait ici? Juste a voir le visage de Damon, je savais que nous n'allions pas rentrer, mais une femme est sortit dehors et nous a appelé par nos prenom, deuxième point que Damon n'a pas aimé, il est tout de suite sortit de l'auto, il avait le regard mauvais, je devais le surveiller. Il s'est mit à lui crier dessus en lui demandant comment elle avait eu nos noms, est ce que c'était sur internet, mais c'était impossible, nous n'étions pas réportorié, je devais essayé de calmer Damon, j'ai ouvert ma portière et juste mit un pied dehors.


"Damon, calme toi, ca ne sert à rien!!!"


La voyante m'a regardé.


"Tes cauchemars sont la clé!!!"


J'ai ouvert la bouche de surprise, comment savait elle ca? Damon m'a regardé, je le regardais en lui fessant signe de la tête de rentrer. Je suis complètement sortit de la voiture pour le suivre en dedans. Il y avait tellement de chose dans la boutique qu'on avait de la misère à se faire un chemin pour passer. La voyante nous a demandé de nous assoir, je me suis assise sur une chaise, mais Damon lui, il est resté debout et je savais que ca ne servait à rien d'essayer de le faire s'assoir. La voyante à prit ma main et l'a regardait dans tout ses angles. Elle a prononcé ce que je savais déjà, mauvais karma et que le mauvais oeil était sur Damon, elle devait surement parler de la mort, je ne voyais rien d'autre.


"Est ce qu'on peut l'empêcher?"


Damon lui s'est mit à rire, encore une fois il ne croyait à rien de tout ca. Il s'est mit à dire que tout ca était de la merde, des grosses conneries, il a dit à la voyante que si elle avait vraiment un don, elle devait surement savoir ce qu'on fessait là. La voyante s'est avancé vers Damon, je restais quand même sur mes gardes, les sorcières avait la réputation de ne pas aimer mon mari. Elle a mit sa main sur le front de Damon, elle s'est mit à lui dire qu'elle savait comment il allait mourrir, qu'elle ne pouvait pas enlever mes cauchemars, c'était ca qui allait me guider vers le destin à suivre, chaque fois qu'il y avait un changement dans le destin, mais cauchemars changeaient. J'allais arrêté mes cauchemars, quand ca sera l'action de ce fameux destin, donc la mort de Damon, car je dois savoir ce qui allait le tuer, quand ce jour allait arriver, il allait être sur le bord de la tombe, je regardais la voyante.


"Mais je sais comment, il meurt dans un accident d'auto, je suis avec!!!"


Damon a pas du tout aimé ce que la voyante venait de faire, il l'a prise par la gorge et il l'a soulevé. Il lui disait qu'elle avait mal compris ce qu'il voulait. Qu'il se fichait du destin et de l'équilibre de celui ci, tout ce qu'il voulait, c'était que je ne fasse plus de cauchemars qui me fessait perdre le contrôle de mon don et que ce qui était pour sa mort prochaine, bien il souhaitait juste qu'elle n'arrive pas avant la fin du monde!!! Je devais intervenir, car sinon il allait se mettre une autre sorcière à dos, donc surement d'autres ennuis.


"Damon lâche là!!! C'est toi qui a voulu la voir, tu n'as pas le droit de faire ca!!!"


Il ne m'écouter pas, il la percait de son regard, j'allais faire intervenir mon vent quand il a fini par l'a laisser tomber, elle lui a demander de sortir, elle voulait me parler, Damon m'a regarder.


"Sort mon amour, tu es juste à côté et si il y a quoi que ce soit, je vais t'envoyer Kiara pour t'avertir!!!"


Je l'ai embrassé et il est sortit. La sorcière me regardait.


"Elena, l'univers est contre Damon et toi, ce n'était pas ta destiné d'être avec lui, mais tu devais être avec Stefan. L'univers est fâché contre toi, contre vous, car vous allez contre lui, il va vous mettre toute sorte d'obstacle entre vous pour accomplir ce qui devait être fait au début."


J'ai regardé la sorcière bien sérieusement.


"Mais je m'en fou de l'univers, j'aime Damon et c'est avec lui que je veux être, mon choix est fait et je ne vais pas revenir en arrière, il doit y avoir une façon de déjouer tout ca non?"


Elle s'est approché de moi.


"Tu ne devais pas devenir vampire, tu devais mourir, mais tu es là, déjà l'univers n'a pas aimer, tu devais rester avec Stefan, mais tu n'est plus avec lui, pourtant tout a été essayé pour que tu restes. Mais vous avez déclanché sa colère en vous mariant et avec vos projets, l'univers n'a pas dit son dernier mot Elena Gilbert et tu devras te battre contre lui et ne jamais baisser les bras pour retrouver ce que tu as choisi et lui aussi devra le faire, si un de vous abbandonné, l'univers aura gagner et l'équilibre initiale reprendra, si vous l'emportez, l'univers aura perdu et un nouvel équilibre s'instellera."


Je devais comprendre tout ces mots codés. J'en avais mal à la tête, comment est ce que j'allais battre l'univers? Comment Damon allait faire ca lui encore plus dure si nous ne sommes pas ensemble lors de cette bataille contre l'univers, on ne va pas se battre contre Hulk Hogan, non mais contre l'univers, ce n'est pas rien!!!


"Merci."


J'allais sortir quand elle m'a rattrapé par le bras.


"Au moment venu, reviens me voir, tu auras besoin de moi, de mes contacts, tu sauras quand ca sera le moment!!!"


Une autre affaire, maintenant j'allais devoir savoir quand ca serait le moment d'aller l'a voir, je devais savoir aussi quand est ce que ca allait être le vrai moment pour Damon et maintenant il fallait que je sache pour elle aussi!!!


"J'ai compris!!!"


Je suis sortie dehors et je suis monté dans le jeep, c'était au tour de Damon d'être dans la lune. Je le regardais, je serais bien entré dans sa tête, mais j'en avais pas la force.


"Damon... DAMON!!!"


Je l'ai sorti de sa lune, il m'a regardé en me disant oui, puis il s'est mit à être désolé en disant qu'il était dans la lune, il m'a fait un petit sourire, il voulait savoir ce que la voyante m'avait dit ou fait. Le fait qu'il est utilisé sunshine, je trouvais ca bizarre, il ne m'appelait plus comme ca. Je le regardais.


"Roule un peu, je ne veux pas rester devant cette boutique pour parler!!!"


Damon m'a écouté et il a rouler beaucoup plus loin, pour aller se stationner dans ce qui ressemblait être un parking de cour d'école, il m'a regardé, il avait ses yeux sérieux, ceux qui voulait savoir, ceux que je savais que je devais tout lui dire, sinon le pire de lui pouvait sortir.


"De l'univers!!!"


Il me regardait, je savais que ce n'était pas assez pour lui ce que je venais de lui dire.


"Est ce que tu veux rentrer dans mon esprit et regarder, ca serait pas mal plus facile pour moi que de tout répéter et de toute façon je joue ca en boucle dans ma tête donc ca sera facile pour toi!!!"


Il m'a regardé un moment et je l'ai sentit entrer dans mon esprit. Je l'ai laissé aller. J'ai fermé les yeux et quand je l'ai sentit ne plus être dans mon esprit, j'ai ouvert les yeux pour le regarder.


"On va trouver Damon, je me fou de ce que l'univers veut, moi c'est toi que j'aime et je vais lui prouver qu'il peut retourner dans un petit coin avec son fameux équilibre, oui je l'ai débalancé, mais mon nouveau équilibre c'est toi et on va le prouver!!!"


J'avais une larme qui coulait le long de ma joue, oui je devais le prouver, même si je ne savais pas encore comment. Qu'est ce que Damon allait dire de tout ca maintenant?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Salvatore

avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 10/11/2013
Age : 28
Localisation : Manoir des Salvatore

MessageSujet: Re: Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)   Mar 1 Juil - 0:28

- Roule un peu, je ne veux pas rester devant cette boutique pour parler!!!, a-t-elle dit.



Je partais le moteur. J’étais d’accord avec elle. Moi aussi je ne voulais pas rester à ce fichus endroit. Je roulais un moment jusqu’à le stationnement d’une cour d’école. Je la regardais longuement. Je voulais savoir ce qui se passait. Elle a dit un mot qui me glaçait le sang. L’univers. Merde, je suis en train de devenir fou. Je ne peux pas avoir eu une vision. Non, please! Je ne laissais rien paraître à mon visage ce qui a permis à ma femme de continuer. Elle voulait que j’entre dans son esprit pour voir ce qui s’est passé. Je voyais ce que Samantha Fox lui a dit sur l’univers qui se fâche, le fait que ma femme devait être humaine et morte, le fait qu’elle devait être avec mon frère. Mais il y a un mot à quoi je me suis raccroché. Une phrase. «si vous l’emportez, l’univers aura perdu et un nouvel équilibre s’installera». Je ne disais rien pendant un moment. J’ai sorti de son esprit en regardant la fenêtre.



- On va trouver Damon, je me fou de ce que l'univers veut, moi c'est toi que j'aime et je vais lui prouver qu'il peut retourner dans un petit coin avec son fameux équilibre, oui je l'ai débalancé, mais mon nouveau équilibre c'est toi et on va le prouver!!!, a-t-elle émis.



Je la regardais. Instinctivement, j’essuyais la larme de crocodile sur sa joue. Je lui ai souri avant de redémarrer la jeep. Je roulais en disant toujours rien. Elena voulait que je lui dise quelque chose.



- Tu as confiance en moi, Elena?, ai-je demandé.



Bien sûr qu’elle avait confiance en moi. Je roulais toujours jusqu’à un bar. Je suis sorti. Elle est sortie à son tour. Nous sommes entrés à l’intérieur du bar. Je demandais au barman un verre de Bourdon à Elena et moi. Elle me regardait. Je calais mon verre puis je faisais signe au barman de le remplir.



- La vision s’arrête exactement à ma mort, Elena. Rien n’est écrit par la suite mais…… (elle me regardait pour dire continue. Je lui ai souri)…. Tu reviens à la vie, Elena. Je le sais, je le sens. Si tu es prête vraiment à faire enculer l’univers, je sais ce qu’on va devoir faire, ai-je dit.



Je lui faisais signe de boire son verre. Elle l’a bu. Je buvais le mien puis je montrais au barman de remplir nos verres.



- Tant qu’à mourir, tant qu’à choisir sa façon de mourir…….. (je lui ai souri en montrant mon verre)…… Hélas, un vampire ne devient pas saoul mort ou meure en faisant l’amour jusqu’à épuisement total. Ce qui serait une belle mort selon moi. Toi et moi sombrant dans le plaisir jusqu’à la fin des temps……. (je riais)…….. Mauvais karma qui ne peut être changé…….pffffff. Mon cul!……….. ben oui et moi je suis Mick Jagger…….. (je buvais. Elena voulait savoir ce que j’avais en tête. Je déposais mon verre)…….. Tu ne vas pas aimer, mon amour. Enfin, pas la deuxième partie……. (elle insistait)……. Ok. Premièrement, aussi longtemps que tu as ces satanés visions, tentons de vivre toujours comme si c’était notre dernier jour. Autrement dit, profiter de la vie pleinement sans se soucier de rien…….. (je buvais mon verre)…….. La seconde partie sera de faire en sorte que la vision se réalise…….. (elle se levait. Je la prenais par le poignet)…….. Il faut endormir la vigilance de l’univers, Elena. Et je sais très que tu vas me suivre partout. Donc, il faut trouver un rituel qui ramènera 2 personnes à la vie en même  temps. La sorcière l’a dit elle-même, l’équilibre changera si nous gagnons contre l’univers et pour cela il faut faire ce que j’ai passé dans l’art de faire depuis des années : passer une crosse au destinataire, ai-je expliqué.



Je me levais à mon tour. Je la serrais contre moi.



- J’ai encore de la misère à croire que je vais mourir, Elena. J’ai 173 ans. C’est jeune pour un vampire pour mourir, tu me trouves pas? J’ai l’impression d’être un humain dont le docteur lui dit qu’il a le cancer généralisé. Ça donne un choc. De nos jours, le cancer peut être guéri. Alors, j’imagine qu’on peut guérir du fatalisme du destin…… (je la regardais. Je séchais ses larmes avec mes pouces. J’embrassais son front)……. Je te promets, Elena, que jamais je te quitterai, jamais je te laisserai tomber, que je vais revenir des morts comme tu vas revenir. J’ai toujours choisi ma destinée, ma voie. Ça ne va pas changer maintenant. Tu m’as choisi malgré tout ce qui peut te pousser à aller vers mon frère. Tu me complètes, mon amour, comme moi je te complète. Je vais tout faire pour que tu ne regrettes pas ton choix. On va se battre. Et pour commencer, allons danser, ai-je ajouté.



Je l’ai amené à la piste de danse. Je me fous de la musique qui jouait. Nous dansions tout simplement. Je pensais à ce que j’avais vu. Tant qu’à me sacrifier, autant faire en sorte que ma famille puisse être en sécurité. Si seulement Elena n’avait pas à mourir…… si seulement je pouvais faire ce que j’avais en tête sans mêler ma femme à tout ça. Si seulement….. Je voyais du brouillard tout autour de nous. Elle me demandait ce que j’avais. Je lui ai souri. Je l’ai embrassé. Le brouillard a disparu. Je l’ai amené dans un coin pour l’embrasser et la caresser plus sauvagement. Il fallait oublier un moment toute cette merde liée à l’univers. Vivre le présent au jour le jour. Chaque chose en son temps. Je ne voulais pas croire mais le doute plane. L’univers est contre nous et Elena a décidé de se battre. J’allais faire chier encore plus l’univers. Je déboutonnais le pantalon de ma femme puis je faufilais ma main à l’intérieur. Je frôlais son clitoris. Elena ne voulait pas que je le fasse ici. Hum…. Je retirais ma main. Je serrais ma femme fortement contre moi. Avait-elle quelque chose à dire ou elle voulait qu’on fasse l’amour ailleurs? Bonne question.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)   Mer 2 Juil - 20:52

Damon me regardait, je ne pouvais pas deviner ce qui pouvait bien lui passer par la tête en ce moment, est ce qu’il me croyait ou bien il allait encore se mettre à me crier que tout ca est de la foutaise. Il a essuyé la larme qui coulait sur ma joue et il a tout doucement sourit avant de repartir l’auto, il s’est mit à conduire sans rien dire, je ne savais toujours pas comment il prenait tout ca et encore moins où on allait. Je n’aimais pas le silence.

 

« Damon, est ce que tu veux bien me dire quelques choses, au moins où on va? »

 

J’ai eu quelques choses, il m’a demandé si je lui fessais confiance, je l’ai regardé.

 

« Je t’ai toujours fait confiance Damon, tu devrais le savoir, même que dès fois ca m’a jouer des tours cette confiance!!! »

 

Il a continuer de conduire et ca, jusqu’à un bar, je restais surprise, nous étions en pleine  après midi et il m’amenait dans un bar!!! Il est sortit de l’auto, je n’allais quand même pas rester toute seule, donc, je suis sortie moi aussi, on est rentré dans le bar, Damon est allé sans attendre vers le barman pour lui commander deux verres de Bourbon, je regardais Damon, on venait d’avoir nos verres et il calait le sien, j’ai aussi calé le mien et fait comme Damon, j’ai demandé un remplissage au barman. C’est là que Damon a commencer à me parler, il s’est mit à me dire que les visions arrêtaient à sa mort et que rien n’avait été écrit pour la suite et il y avait un mais. Je l’ai regardé. Je voulait qu’il continu, pas qu’il s’arrête là. Il m’a souri avant de reprendre, il me disait que je revenais à la vie et qu’il le savait, il le sentait et encore plus si je suis prête à faire foirré l’univers, il savait ce qu’il fallait faire. Oui, je l’ai regardé un moment, il perdait le nord ou le sud. J’étais plus trop sur, est ce que j’allais vraiment revenir à la vie? Après tout, la voyante avait bien dit que chaque fois qu’on déjouait ou changeait nos affaire l’univers s’adaptait aussi, c’était pour ca que mes rêves changeaient.

 

« Explique moi. »

Il m’a fait un signe de la main qui me demandait de finir mon deuxième verre, je l’ai écouté et il a demander au barman de nous remplir encore. Il s’est mit à me dire que tant qu’à mourir, il valait mieux choisir sa façon de mourir, là je n’étais pas sure, il a sourit en me levant son verre et aussi en me rapelant qu’un vampire ne pouvait pas devenir saoul mort ou mourir en fessant l’amour jusqu’à s’en épuiser, pour lui ca, ca aurait été une belle mort, je devais aussi avoué que je trouvais ca bien!!! Je riais en même temps que lui dans ses idées folles!!! Il s’est mit à parler de mauvais karma qui ne pouvait être changé, lui il voulait envoyer chier tout ca, je crois que c’était en ca qu’il ne croyait pas, je le regardais boire.

 

« Et dit moi ce que tu as en tête pour contrer ca Damon? »

 

C’est là qu’il a commencer avec un que je n’allais pas aimer, en tout cas la deuxième partie. Ca déjà je n’aimais pas qu’il commence en me disant ca.

 

« Continu »

 

Il a continuer en disant que tant que j’allais avoir ses rêves, nous allions tenter de vivre comme si chaque jour était notre dernier. En gros, de profiter de tout, sans s’en faire pour rien, je le regardais boire. Il se mit à me parler de la seconde partie, cette partie allait faire en sorte que mes rêves arrivent, je me suis levé d’un coup, jamais je n’allais le suivre la dedans. Il m’a prise par le poignet, en me disant qu’il fallait endormir la vigilance de l’univers et qu’il savait que j’allais le suivre partout, il fallait donc trouver un rituel qui allait ramener deux personnes à la fois, il s’est mit à parler de la voyante, que c’était elle-même qui avait dit que l’équilibre allait changer si on gagnait contre l’univers et que pour ca, il faut faire ce qu’il était maintenant passer dans l’art de faire, passé une crosse au destin, J’ai soupiré, il n’avait pas compris les choses comme il faut.

 

« Damon, je ne crois pas que c’est ce qu’elle a voulu dire et je crois que le destin en a assez que tu te foutes de sa gueule!!! »

 

Damon s’est levé et il m’a serré contre lui. Il me disait qu’il avait encore de la misère à croire qu’il allait mourir, il avait 173 ans, c’était jeune pour un vampire. Il se sentait comme un humain qui venait d’apprendre qu’il était atteint du cancer et qu’il allait mourir, ca lui donnait un choc, je pouvais comprendre, oui maintenant même le cancer pouvait être soigné, donc il en avait déduit qu’on pouvait aussi s’en sauver du destin, c’était être optimisme à mon avis, je ne pouvais pas m’empêcher de pleurer, car je savais que tout ca n’allait pas marcher, il avait mal comprit les choses, Damon me regardait, il a encore une fois sécher mes larmes avec ses pouces et il a tout doucement embrassé mon front, il s’est mit à me promettre que jamais il n’allait me laisser, jamais il n’allait me laisser tomber, qu’il allait revenir des morts comme moi j’allais aussi revenir, qu’il avait toujours choisi sa destinée dans le passé et que ca n’allait pas changer maintenant. Il disait que je l’avais choisit même avec tout ce qui était arrivé pour que j’aille vers Stefan, que je le complétait, que tout comme lui il me completait, il disait qu’il allait tout faire pour que je ne regrette pas mon choix, qu’on allait se battre et que pour commencer, on allait danser!!!


« Je te suis. »


Il m’a amené sur la piste de danse, je n’ai même pas porter attention à la musique qui jouait, on s’est mit à danser, le plus dure était d’oublier ce qui nous amenait à faire ca. J’étais dans mes pensés quand j’ai réalisé qu’il y avait du brouillard autour de nous, est ce que Damon avait sentit de quoi?


« Damon est ce que ca va? »


Il m’a sourit pour ensuite m’embrasser, le brouillard a commencé à s’en aller, Damon m’a guidé vers un coin du bar pour continuer de m’embrasser et au passage, il se mit à me caresser, des caresses sauvage et combien bonne. On continuait de s’embrasser, Damon a commencer à déboutonner mon pantalon, je savais vers où il allait, il avait déjà sa main dans mon pantalon et frôlait mon clitoris, j’ai du l’arrêter.


« Damon pas ici, il y a pleins de monde qui nous regarde. »


Il a docilement retirer sa main, hum, depuis quand Damon était docile? Il me serrait contre lui. Il m’avait encore une fois déboussolé. Je n’avais pas l’habitude de l’arrêter aussi facilement. Est-ce qu’il me cachait plus? Bon, oui, il fallait avouer que je n’aimais pas ca au point de regarder au tour de moi ce qui se passait, il y avait deux clients dans le bar, le barman, la table de pool et un jukebox, je suis aller vers le jukebox et j’ai insérer de la monnaie et j’ai choisi une chanson.





Je me suis rapproché vers lui et je l’ai fait reculer jusqu’à la table de pool, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus reculer.


« Si on fessait un jeu, on va jouer un contre l’autre et à chaque fois qu’on arrive à rentrer une de nos boules, l’autre doit prendre un shooter! Qui sait, à la prochaine manche on va peut être changer les règles et enlever des morceaux de linge!!! »


J’ai mit ma main entre ses jambes, direct sur son membre, pour lui serrer le paquet bien comme il faut, j’ai rapprocher mes lèvres près de son oreille pour lui murmurer sensuellement.


« Bonne chance mon amour, que le meilleur gagne!!! »


Je suis aller chercher les deux queue de billard pour lui en tendre une, on allait commencer, j'avais de la pratique au billard, surement pas plus que Damon, mais je n'étais pas celle du genre à se laisser marcher dessus, j'allais me battre jusqu'au bout!!! Coup de chance ou le destin c'est moi qui a rentrer la première boule, donc Damon qui a bu le premier shooter et ensuite moi et moi encore et lui et moi et moi encore et lui, puis, j'ai perdu le décompte, mais les shooter se fessaient aller, je trichais souvent en m'approchant de Damon pour lui masser le membre au travers de son pantalon, mais il en fessait autant. Je savais très bien qu'on allait surement jouer avec les morceaux de linge, en plein bar... À la fin de la partie, il avait gagné, mais je m'étais battu jusqu'à la toute fin. Je me suis assise sur la table de pool et je l'ai ramené à moi en entourant mes jambes autour de sa taille en serrant très fort.


"Je suis à toi!!!"


Je lui embrassais le cou, il grognait, je savais très bien qu'il aimait ca. J'ai passé ma langue le long de son cou pour ensuite lécher ses lèvres.


"Donc, est ce que tu veux jouer au pool avec le même principe mais cette fois ce son des morceaux de vêtement qu'on enlève ou bien, tu aimerais faire de quoi d'autre et si c'est ca, agi sous l'impulsion Monsieur il faut profiter, je vais te suivre, même si je te dis non, fait le pareil, tu n'as pas l'habitude de t'arrêter à ca!!!"


Je le regardais intensément, je me demandais ce qu'il allait faire, est ce que je lui avais bien fait comprendre que j'aimais le Damon qui ne me laissait pas dire non, celui qui en fessait à son idée, du moins dans ce genre de circonstance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Salvatore

avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 10/11/2013
Age : 28
Localisation : Manoir des Salvatore

MessageSujet: Re: Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)   Jeu 3 Juil - 1:02

J’essayais de comprendre le pourquoi elle m’a arrêté dans ma lancée. J’aurais pu continuer et c’est ce que j’aurais fait en temps normal Soit la satané «vision» m’a ramollit et atteint plus que prévu ou…… Ah eh ben merde, dois-je vraiment me justifier! Je suivais le regard de ma femme sur 2 clients. Ce n’était pas le premier choix niveau proie mais ça fera l’affaire. Elle est allé au jukebox pour mettre Welcome to the Jungle de Guns ’n Rose. J’adore cette chanson. Elle s’est rapprochée vers moi. Je reculais jusqu’à une table de pool. Trop hypnotisé par son charme.



- Si on fessait un jeu, on va jouer un contre l’autre et à chaque fois qu’on arrive à rentrer une de nos boules, l’autre doit prendre un shooter! Qui sait, à la prochaine manche on va peut être changer les règles et enlever des morceaux de linge!!!, a-t-elle proposé.



J’aimais bien l’idée. Elle a mis sa main direct à mon pénis. J’avais le souffle court. Ok, Elena. Si tu veux jouer ça à la déloyale, je vais te le montrer moi. Elle m’a souhaité bonne chance.



- Oh j’en ai pas besoin, mon amour vu que je vais gagner haut la main, ai-je répliqué.



Oui, j’étais baveux et arrogant mais rien n’a empêché la game de commencer. Je savais bien qu’Elena était redoutable au billard. Je devais jouer de ruse….. enfin dans la mesure du possible vu qu’elle va jouer avec ce qu’il y a dans mon pantalon pendant toute la game. Elle me donnait une queue puis nous avons commencé. Je me défendais bien dans ce jeu depuis si longtemps. Elle a rentré la première boule. Shooter. Bon, ok, tu veux voir le Damon en chasse, tu vas être servi. Nous avons continué la partie dans une lutte assez serré. Elle qui me caressait le membre, moi qui caressait sa poitrine….. Au final, c’est moi qui a gagné. Elle s’est assise à la table puis elle m’a ramené à elle en entourant ses jambes à ma taille. Elle m’a dit qu’elle était à moi.



- J’espère bien que tu es à moi, Elena. Personne ne va te contredire là-dessus à moins qu’il veut mon poing sur la gueule et une mort assurée, ai-je répondu.



Ok, là j’en mettais pas mal. Toutefois, je faisais référence à l’Univers. Tu m’as bien entendu, mon enfoiré. Elena est à moi et tu vas perdre. Elle m’embrassait le cou. Je grognais non seulement de plaisir mais pour dire à la terre entière qu’elle était ma propriété. Elle passait sa langue le long de mon cou avant de lécher mes lèvres. Elle voulait me rendre fou, pas de doute.



- Donc, est ce que tu veux jouer au pool avec le même principe mais cette fois ce sont des morceaux de vêtement qu'on enlève ou bien, tu aimerais faire de quoi d'autre et si c'est ca, agi sous l'impulsion Monsieur il faut profiter, je vais te suivre, même si je te dis non, fait le pareil, tu n'as pas l'habitude de t'arrêter à ca!!!, a-t-elle dit.



Je lui ai souri. J’adorais son regard. Devais-je vraiment lui répondre? Je lui ai fait signe d’attendre à la table de pool. J’hypnotisais les deux clients avant de les amener vers ma femme.



- Je vais pimenter le jeu, Elena. Non seulement nous enlevons nos vêtements mais nous avons des shooters ambulants juste ici……. (elle ne semblait pas sûre)……. Tu as dit que tu allais me suivre même si tu me dis non….. (je lui ai donné la queue de billard)…….. J’accepte le pari. Je n’ai pas dit que nous allons tuer ces deux bouffons mais bien se nourrir même si leur vie m’est complète égal, ai-je émis.



Elle a pris son bâton puis nous avons fait la deuxième manche. J’avais commandé de l’alcool que mes serviteurs humains sont allés chercher avec plaisir. Sang, alcool et sexe, je trouve que c’est un bon mixte. Je rentrais la première boule. Je regardais ma femme. Je me débarrassais de son haut. Je lui ai fait signe de boire un shooter puis j’ai tendu le cou de notre première victime.



- Les femmes d’abord, ai-je dit.



Elle l’a mordu et bu.



- Arrête, ai-je soufflé.



Elle m’a regardé avec la bouche en sang. Je lui ai souri puis je jouais mon tour. Et la partie à continuer. Je faisais exprès de perdre un peu pour qu’elle puisse admirer mon corps et je ne disais pas non au fait de boire au cou de mes victimes. Ça me manquait, vous ne pouvez pas savoir. On buvait le sang des victimes à petits coups pour les faire durer aussi longtemps que les shooters. Un presque vidé, on allait à l’autre. Est-ce moral? Je m’en fous. On joue là. Je me foutais de qui de nous deux avait gagné mais si moi ni elle n’avait beaucoup de vêtement sur soi. J’étendais ma femme sur la table de pool. Je retenais ses mains dans les miennes. J’embrassais son cou puis je longeais sa clavicule. Elle me demandait de la mordre. Je me suis mis à rire.



- Tu veux être ma victime, Elena? Je dois avouer que l’idée me plait bien, ai-je répliqué.



Je la mordais pas là. Mes lèvres caressaient sa peau sensuellement. Elle me suppliait encore et encore de la prendre. J’aimais ça quand elle faisait ça. J’approchais mon pénis de l’entré de son vagin. Le gland caressait le contour et en profitait pour taquiner son clitoris et sans crier gare, je pénétrais ma femme sauvagement. J’étais violent et sauvage mais Elena aimait ça. Elle grognait de plaisir dans un grognement félin. J’avais réveillé l’animal en elle. Baisers, caresse et beaucoup de force dans le va et vient. La table de pool a défoncé. Je tenais ma femme fortement et on continuait de faire l’amour sur le comptoir du barman. Nous avions l’embarras du choix d’alcool. Je buvais du Bourdon sur ses seins. Je léchais sa peau si délicieuse. Elena et moi nous nous sommes regardés dans les yeux. Je savais que mon dernier coup de rein allait la pousser à crier sa jouissance. Elle avait le don de savoir ce que je voulais faire sans que je ne dise rien. Je mordais son cou en même temps qu’elle le faisait à mon cou et je continuais mes va et vient puissant. La sensation était sublime. Mélange de vie et de mort que l’univers ne pourrait jamais contrôler. J’avais le contrôle de mes choix en ce moment. Le bien, le mal, on s’en fout. J’étais avec celle dont je me suis tellement battu pour la mériter. Ça compte il me semble. Malgré la jouissance que nous avons eue, nous avons continué jusqu’à ce que le bar soit complètement détruit par nos ébats. Nous nous sommes habillés puis retournés à la Jeep. Je roulais un moment sans rien dire. Elle me demandait où on allait. Je lui faisais un de ces sourires qui disait : «Sois, patiente. C’est une surprise». Je nous amenais à un coin où le couché de soleil donnait une vue magnifique. J’ai pris la main de ma femme. Je la regardais avec amour.



- Te souviens-tu du moment où une journée on faisait ce que j’aimais et le lendemain c’est toi?...... (elle a hoché la tête)….. Je veux qu’on fasse ça demain et après-demain…… Demain, on fera une journée que tu aimes et le lendemain ce sera moi……. (je regardais le couché de soleil. Elle voulait qu’on fasse le contraire. Je me suis mis à rire)……. Tu veux à ce point que je te plonge dans les ténèbres?....... (je la regardais en caressant sa joue)……. Le coucher de soleil n’a pas ta beauté. Il n’a pas le choix que nous avons. Nous sommes maîtres de notre destinée et rien ne va changer ça…… (elle allait parler. Je posais mon index sur ses lèvres)……. Dis rien. Je veux que tu profites du moment. Je veux qu’un lance un doigt d’honneur à l’univers en lui disant : «Que je vive ma vie dangereusement ou pas, je la vis à mon image», ai-je exprimé.



Je l’ai embrassé longuement puis nous avons regardé le soleil se coucher. J’ai de nouveau démarré la Jeep. Je roulais vers la maison. Je sentais sa main sur ma cuisse. Je la regardais avec provocation assez pour qu’elle détache sa ceinture puis elle s’installe sur moi. Je devais regarder où je roulais pendant qu’elle embrassait mon torse dénudé puis….. Oh boy, la vilaine. Mon pénis n’a pas pris de temps à être bandé. Nous nous sommes arrangés pour faire l’amour pendant que je conduisais. Ce n’était pas prudent, je l’accorde. Puis…… BANG!!!



Ce n’est rien de grave. La Jeep a foncé sur un arbre. J’avais rien de cassé. Je regardais Elena.



- Ça va, my sunshine?, ai-je demandé.



Je m’inquiétais pour elle et avec raison. L’univers a voulu se venger, je crois. J’espérais que ma femme allait bien. Ok, je vais devoir réparer la Jeep mais je m’inquiétais beaucoup plus pour ma femme. Et c’est là que j’ai cliqué. La vision…. La voiture…. La Jeep ne faisait pas partie de la vision. Je regardais ma femme de toutes les coutures pour savoir si elle allait bien. Faites qu’elle soit correcte.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)   Mar 8 Juil - 21:35

J’aimais quand il me fessait ce sourire, j’aimais moins qu’il me demande de l’attendre en s’en allant vers les deux hommes qui se trouvait dans le bar, j’étais pas conne, je connais mon mari, je sais ce qu’il a dans la tête. Je le voyais bien hypnotiser les deux hommes, je savais un peu ce qu’il avait dans la tête, je ne savais juste pas si j’allais accepté ou non. Damon est revenu vers moi en me disant qu’il voulait pimenter le jeu un peu, non seulement on allait enlever des morceaux de linges, mais on allait aussi avoir des shooters humains. Là je n’aimais pas l’idée.

« Damon, je ne crois pas, tu sais que je n’aime pas ca et en plus tout ca est complètement contre mes valeurs!!! »

Mais, j’aurai du m’y attendre, Damon m’attendait avec ca, il m’a vite dit que je venais de lui dire de ne pas accepter un non, que j’allais le suivre, il m’a tendu la queue de billard, j’étais prise au piège et j’allais retenir la leçon, ne plus jamais dire de quoi de même à Damon, il en profite beaucoup trop!!! Je voyais bien qu’il essayait de me rassurer sur tout ca, en me disant qu’il ne voulait pas tuer les deux hommes, mais juste boire, mais que pour lui la vie de ses deux hommes lui dérangeait pas pantoute, je l’ai regardé durement.

« Moi elle m’importe Damon, ca reste deux vie et je ne veux pas y mettre fin, je vais relever le défi car je l’ai promit, mais je t’avertie, tu es mieux de tenir ta promesse de ne pas tuer ces deux hommes!!! »

J’ai prit ma queue de billards et nous avons commencé notre deuxième bataille. Damon commandait de l’alcool sans arrêt et ce sont ses deux hommes qui amenait le tout, comme je devais m’y attendre, c’est Damon qui a rentré la première boule et il m’a tout de suite regardé, il a décidé quoi enlevé, le haut, j’étais maintenant en soutien gorge, il m’a tendu un shooter que j’ai bu et maintenant je savais ce qu’il restait, le sang. Je regardais l’homme, je me demandais qu’est ce que j’allais faire si je n’arrivais pas à arrêter, après tout, j’avais quand même tué à plusieurs reprise maintenant. Mais Damon attendait, je me suis rapproché et j’ai mordu le cou de l’homme, je buvais son sang et je voyais bien que je perdais le contrôle, mais la voix de Damon m’a ramené, son commandement d’arrêté, j’ai automatiquement arrêté et relevé la tête pour le regardé.

« C’est bon j’ai arrêté!!! »

Il y avait encore plein de sang sur ma bouche, je pouvais le sentir, il m’a sourit, je savais qu’il était fière, je savais qu’il aimait ce qu’il venait de voir. Et nous sommes retournés à notre jeu, Damon a perdu à quelques reprises et lui aussi en profitait pour boire l’alcool et le sang et aussi pour enlever des couches d’épaisseurs sur lui. Je le regardais plus faire que d’autre chose, mais oui, je m’étais alimenter encore et encore sur les deux hommes et à chaque fois avec cette pointe de remord, je pouvais presque voir Caroline, Stefan et Jeremy me regarder et me gronder. À la fin, qui avait gagné? Je ne savais pas, tout ce que je savais, c’était que j’étais dans les bras de Damon et en moins de deux, j’étais étendue sur la table de pool, il avait mes mains dans les siennes et il embrassait mon cou tout en longeant ma clavicule, je grognais.

« Mord moi mon amour, mord moi!!! »

Oui je voulais qu’il me mordre sensuellement, qu’il boit mon sang, je ne m’attendais pas à ce qu’il se mettre à rire, j’ai relevé la tête pour le regarder, il me demandait si c’était être sa victime que je voulais.

« Oui, je veux être ta victime, ta proie n’importe quoi, tout ce que tu veux!!! »

Mais il fessait à sa tête, il ne m’a pas mordu, il a plus continuer à caresser ma peau de ses lèvres, le tout sensuellement. Je commencais à comprendre qu’il essayait de faire durer le moment ou bien de me rendre folle.

« Prend moi Damon, aller, prend moi, fait moi l’amour!!! »

Je lui mordillais le lobe d’oreille, je passais mes ongles sur sa peau, je tentais de le réveiller et de faire qu’il me fasse l’amour. Il s’approchait un peu plus de moi, je pouvais sentir son membre si près, mais il ne fessait que m’agacé, c’était ca son but, son petit jeu il l’a fait un bon moment et quand je ne m’y attendais plus, c’est là qu’il a entré son membre en moi, c’était tellement sauvage, mais si bon, oui c’était violent, mais ce n’est pas moi qui va se plaindre de ca. Je me fessais entendre, j’étais plus que féline et je m’accrochais à Damon. Nous étions tellement dans la tornade de nos ébats, que nous n’avions jamais pensé à la table de pool qui s’est effondré, mais Damon me tenait dans ses bras et moi j’avais serré mes jambes autour de sa taille, Damon a marché jusqu’au comptoir du bar et m’a assise là, il avait bien choisi sa place, comme cà il pouvait prendre tout les bouteille d’alcools qu’il voulait et même les verser sur moi, il buvait sur ma poitrine, sa langue me léchait, on s’est regardé longuement, j’étais sur le bord d’avoir une orgasme et lui aussi allait jouir, ce n’était qu’une question de coups ou de tentation. Je savais ce que je devais faire et une partie de moi, savait que c’est aussi ce qu’il allait faire et que ca allait surement nous projeté au septième ciel en même temps. Quand il a donné son élan pour me bourer de coups encore, je lui ai mordue le cou et il en a fait pareil, il se donnait avec puissance et les deux on avaient nos crocs dans la chair de l’autre jusqu’à ce qu’on jouisse et qu’on soit mort de fatigue. Je reprenais mon souffle sur le comptoir pendant que Damon ramassait un peu partout notre linge. On s’est habillé pour retourné à la jeep. Damon a reprit le volant, il roulait vers je ne sais pas où encore une fois.

« On va où comme ca mon amour? »

Je n’ai eu qu’un délicieux sourire et de me faire dire d’être patiente, que c’était une surprise. Je regardais par la fenêtre et quand Damon a arrêté l’auto, j’ai mieux regardé, c’était une place où on pouvait assisté au coucher de soleil, Damon a prit ma main dans la sienne, on se regardait amoureusement.

« Je t’aime mon amour. »

C’est là qu’il m’a demandé si je me souvenais du moment où une journée on fessait ce qu’il aimait et l’autre c’était à moi, c’était sure que je n’avais pas oublié, j’ai fait signe que oui. Il voulait qu’on recommence ca pour les prochains jours et que demain ca allait être une journée que moi j’allais aimé, il avait la tête tourné vers le couché de soleil. J’ai rapidement regardé le soleil.

« Pourquoi on ferait pas l’inverse et que demain ca soit toi qui décide? »

Damon à sourit en me demandant si je voulais tant que ca qu’il me plonge dans les ténèbre, humm, ca veut dire qu’il a encore l’intention de me faire boire au cou. Encore une fois, j’ai sentit son regard sur moi et il a doucement caressé ma joue. Je n’ai pas répondue à cette remarque, je me disais que Damon me connaissait il savait mes limites.  Damon continuait en me disant que le coucher de soleil n’avait rien de comparable avec ma beauté et qu’il n’avait pas le choix que nous avions. Nous étions les maitres de notre vie et rien n’allait changé ca.

« Damon c’est faux!!! »

Il ne m’a pas laissé fini, il a mit son doigt sur mes lèvres pour m’arrêter. Il m’a demander de ne rien dire, il voulait que je profite du moment, il voulait qu’on envoi chier l’univers en lui passant le message que vivre la vie dangereusement ou non on allait vivre a notre image. Je n’étais pas sure que ca soit ce qui devait être fait, mais on ne perdait rien d’essayer.

« Fessons ca mon amour!!! »

On s’est embrassé un bon moment, pour reprendre notre admiration du couché de soleil, quand la nuit est tombé, Damon a remit le contact et nous sommes partit. On allait vers la maison, cette fois je le savais. J’avais le goût de le toucher, j’ai tout doucement glissé ma main sur sa cuisse, il a tourné sa tête vers moi et là my my les yeux qu’il m’a fait, je n’ai pas été capable de m’en empêcher, j’ai détacher ma ceinture de sécurité et je suis passé par-dessus le bras pour m’assoir sur lui. J’ai ouvert en déchirant sa chemise et je me suis mise à lui embrasser le torse. Je sentis assez vite une bosse dans son pantalon, j’ai défait son zipper et nous avons fait l’amour comme ca, on était en plein action quand il y a eu un gros bang et j’ai frappé violement  je ne sais quoi.



Comment expliqué ce qui se passait, il n'y avait pas pas d'autres facon de voir ca que comme quoi le destin allait vraiment tout faire pour nous amener à perdre contre lui, même si je n'ai pas l'intention de le laisser gagner, je crois qu'il n'allait pas nous laisser ca facile. De me voir brûler comme ca à la fin me disait quelques choses, mais en même temps, est ce que la perte de Damon allait me faire si mal que j'allais vraiment penser ou même essayer de me tuer? C'est la voix paniqué de Damon qui m'a ramené à la réalité. J'ai ouvert un oeil, j'étais secoué.

"Qu'est ce qui est arrivé?"

Je ne sais même pas pourquoi j'ai demandé ca, je connaissais la réponse, on avait eu un accident, un accident d'auto. C'est là que je me suis mise à capoter et j'ai tout fait pour me sortir de l'enprise de Damon et sortir de l'auto, même si mes jambes étaient comme du tissus, je savais qu'elles allaient reprendre de la force vite, je ne suis plus humaine. Ca pas prit de temps que Damon était lui aussi sortit de la jeep et se trouvait à côté de moi, il voulait me calmer, mais aussi s'assuré que je n'avais rien.

"Ca va Damon CA VA!!!"

Oui je perdais les nerfs, car surement que lui ne voyait pas les choses comme moi. Je l'ai regardé.

"Damon, il faut se rendre à l'évidence, on vient d'avoir un accident d'auto, UN ACCIDENT D'AUTO DAMON COMME DANS MES VISIONS!!!"

Bien sur, lui de me répondre que nous étions tout les deux en vie. Je me suis mise à rire, c'était pas un bon rire, mais il n'avait toujours rien compris, maintenant je comprenais tout le sens que la voyante m'avait dit.

"Tu n'as toujours pas compris? Mes visions, mes rêves, ils peuvent changer Damon, chaque fois qu'on déjoue ou que tiens tête à l'univers ca change ou bien elle décide de changer le tout et là c'est exactement ce qui vient de se passer!!! L'univers vient de te passer un message, de nous passer un message, il était question d'un accident, bien oubli ca, les plans on changé, l'univers nous réservent de quoi d'autre et je ne sais pas pantoute c'est quoi, peut être que cette fois ce n'est que moi qui va brûler comme un petit poulet de rôtisserie!!!"

Oui j'avais encore l'image de moi qui prend en feu au soleil, mais je n'avais pas oublié que je m'étais justement vue rôti, calcinée. Je ne sais pas si Damon commencait à comprendre, à voir la gravité de la situation. Je le regardais.

"Damon, je veux bien qu'on profite de la vie, de chaque moment ensemble et qu'on passe des journées comme aujourd'hui à tout les jours pour la vie, mais je te demande de prendre ca quand même un peu plus au sérieux et je crois que sans être paranoique nous allons devoir faire attention, même si je ne crois pas que nous allions pouvoir changé ce qui va arrivé, mais plus à le battre au finale et ca je ne sais toujours pas comment on va faire ca!!!"

Je ne sais pas si cette fois Damon allait me croire, me suivre, mais je devais vraiment tout essayé et je devais quand même lui montrer que je restais ouverte à ce qu'il avait proposé.

"Donc, demain c'est toi qui choisi ce que nous allons faire et le jour d'après ca sera moi!!! Est ce que tu as une idée ou tu as encore besoin de temps pour penser à tout ca?"

Ben quoi, je restais quand même curieuse!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Salvatore

avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 10/11/2013
Age : 28
Localisation : Manoir des Salvatore

MessageSujet: Re: Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)   Mar 8 Juil - 23:37

-Qu'est ce qui est arrivé?, a-t-elle dit d’une voix ensommeillée.



Je ne savais pas quoi répondre malgré que ce soit évident. Elle a pris de panique en sortant de l’auto. Je suis sorti moi-aussi. J’étais tellement inquiet. Je devais la calmer, la rassurée. Je ne sais pas combien de fois je lui ai demandé comment elle allait mais le «Ca va Damon CA VA!!!» crié qu’elle a fait ne me rassurait pas du tout.



- Damon, il faut se rendre à l'évidence, on vient d'avoir un accident d'auto, UN ACCIDENT D'AUTO DAMON COMME DANS MES VISIONS!!!, a-t-elle émis.



J’ai soupiré en m’approchant vers elle.



- Mais nous sommes en vie, mon amour. Et ce n’est pas un si gros accident non plus, ai-je répliqué.



Elle s’est mise à rire d’un rire qui frise la folie.  



- Tu n'as toujours pas compris? Mes visions, mes rêves, ils peuvent changer Damon, chaque fois qu'on déjoue ou que tiens tête à l'univers ca change ou bien elle décide de changer le tout et là c'est exactement ce qui vient de se passer!!! L'univers vient de te passer un message, de nous passer un message, il était question d'un accident, bien oubli ca, les plans on changé, l'univers nous réservent de quoi d'autre et je ne sais pas pantoute c'est quoi, peut être que cette fois ce n'est que moi qui va brûler comme un petit poulet de rôtisserie!!!...... (je suis resté muet. Merde!)….. Damon, je veux bien qu'on profite de la vie, de chaque moment ensemble et qu'on passe des journées comme aujourd'hui à tout les jours pour la vie, mais je te demande de prendre ca quand même un peu plus au sérieux et je crois que sans être paranoique nous allons devoir faire attention, même si je ne crois pas que nous allions pouvoir changé ce qui va arrivé, mais plus à le battre au finale et ca je ne sais toujours pas comment on va faire ca!!!, a-t-elle exprimé.



Je réfléchissais à tout ça. Si ce qu’Elena disait était vrai, il n’y avait aucun espoir. Je fermais les yeux. Je m’y refusais. Je refusais d’attendre l’échafaud, le purgatoire. Je sentais sa main dans la mienne.



- Donc, demain c'est toi qui choisi ce que nous allons faire et le jour d'après ca sera moi!!! Est ce que tu as une idée ou tu as encore besoin de temps pour penser à tout ca?, a-t-elle demandé.



Je la regardais un moment. Quoi faire quand l’univers veut prendre mon bonheur? Je lui ai souri.



- C’est une surprise, Elena, ai-je dit.



Nous sommes retournés à la Jeep. Elle fonctionnait malgré tout. Il va falloir que je l’amène au garage mais c’était pas pressant. Évidemment, j’étais songeur mais Elena ne m’a rien demandé. Un bon point pour elle. Arrivé chez nous, j’ai appelé Emmett pour qu’il amène ma Jeep au garage pendant qu’Elena préparait le souper. Je n’avais pas envie de parler pour l’instant. Je m’étais pris un verre de Bourdon dans le salon. Étais-je sous le choc à cause de l’image de ma femme en feu? C’était possible. Si seulement nous avons une piste sur l’avenir…. Je ne sais pas si c’est le destin mais il est arrivé quelque chose d’étrange. Les images que Crow me montrait….. J’ai repris le téléphone.



- Edward. Je ne sais pas si Crow t’émet ce qu’il voit mais j’ai quelque chose qui pourrait t’intéresser…….. (je lui donnais les indications pour retrouver Alice. Évidemment, il a vite compris le pourquoi je l’aidais sur le coup)…. Tu m’en donneras des nouvelles, ai-je dit en raccrochant.



Je suis allé à la salle à manger avec mon verre. Elena est arrivée avec le souper. Je suis sûr qu’elle m’avait espionné dans l’autre pièce. Je picorais mon assiette.



- Tu te demandes surement ce qu’on faire demain?, ai-je demandé.



Elle se penchait vers moi en étant curieuse. Je posais ma fourchette en regardant toujours mon assiette.



- J’avais dans l’idée que nous faisons le tour de la ville en hélicoptère mais…… (je me suis levé)…. Laisse tomber, ai-je émis.



Je suis allé à la porte qui amenait à la cour arrière avec toujours mon verre à la main. J’étais assis. Je regardais les étoiles mais en même temps je revoyais encore et encore ma femme en feu comme dans mes cauchemars. Je fermais les yeux. Si nous avons un accident d’hélicoptère c’est ce qui va arriver. Si Edward libère Alice, nous avions peut-être une petite chance de jouer de prudence avec l’univers. Damon Salvatore ne rimait pas avec prudence mais avec révolte. Mais voir cette image de ma femme en feu, ça change un homme. Je buvais mon verre. Je la sentais derrière moi. Je buvais mon verre. Elle me demandait ce que je faisais.



- Oh, tu sais, regarder les étoiles et écouter l’univers qui se moque de moi…… (je buvais un bon coup)….. Je déteste l’univers, ai-je soufflé.



Je l’entendais dire «je sais». Elle est allée me rejoindre. Elle s’est assise à côté de moi. Elle voyait bien que j’étais perturbé. Je la regardais qui regardait le ciel à son tour.



- Tu crois vraiment qu’il n’est plus question d’accident qui va nous séparer à cause que j’ai changé la vision tout à l’heure? Et si nous prenons l’hélico et que tu…… (elle posait son doigt sur mes lèvres. Je suis resté un moment sans rien dire)…. N’empêche, je refuse que tu meures, Elena. J’ai passé tellement de nuits à faire des cauchemars sur ta mort. Toi, brûlée vive….. (j’ai pris ses mains)….. J’ai compris, Elena, mais j’aurais voulu ne jamais comprendre. Comment vivre quand il y a aucune issus? Comment agir quand nous avons aucun choix de vivre autrement, ai-je exprimé.



Je regardais de nouveau le ciel.



- On est condamné depuis le début. Pourquoi l’univers ne nous a pas empêchés avant si nous ne devons pas être ensemble?…… (je regardais mon verre vide)…… J’aimerais dire ce ne sont seulement que des visions, que l’univers ne contrôle rien et que cette fatalité n’est pas réel. J’aimerais tant que nous ignorons tout cela et qu’on vive sans se soucier de rien, ai-je ajouté.



Je déposais mon verre sur le sol.



- J’ai une théorie, mon amour…… (je la regardais droit dans les yeux)….. L’univers refuse qu’on soit ensemble. Me tuer ne changera rien au passé ni à ce qui a été fait. Brandon est le fruit de notre amour, la preuve que toi et moi nous nous battions pour vivre ensemble malgré tout. Je crois que dès qu’il va voir le jour, l’équilibre changera…. (je regardais le ciel)….. D’ici là, nous allons vivre de notre mieux et prenant compte des signe, ai-je conclus.



Je savais qu’Elena allait mettre son grain de sel. Si ma théorie était véridique, il fallait absolument protéger Brandon jusqu’à sa naissance. Est-ce que ça va changer quelque chose? Peut-être. Elena serrait ma main et je la serrais tout autant. Je ne croyais pas vraiment que la vision à changer. Au contraire, nous sommes en train de la réaliser. Ce moment elle et moi était dans ma vision. C’est assez perturbant. Je refusais de lui dire ce que j’avais vu. Toutefois, nous avons pas le choix d’être prudent pour le futur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert

avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)   Sam 12 Juil - 0:12

Une surprise, je devais accepter de ne pas en savoir bien, bien plus. Damon m’a aidé à retourné dans la jeep, même si pour dire vrai, je n’avais plus trop le goût d’être en auto et il fallait dire que je restais surprise que la jeep arrive à repartir. Damon s’est mit à conduire, les deux on ne parlait pas, c’était tellement silencieux dans l’auto, je voyais bien que Damon était songeur et moi j’ai décidé de ne plus en rajouter. Quand on est arrivé à la maison, je suis rentré, j’allais à la cuisine pour commencer le souper, mais j’écoutais ce qui se passait, Damon était au téléphone, il parlait avec Emmett Cullen et il demandait à ce dernier d’amener son jeep au garage, je suis resté un peu ébahie, pourquoi Damon ne se chargeait pas lui-même de ca? À ce que je sache Emmett n’était pas son petit serviteur. Je continuais le souper, je n’avais tellement pas la tête à faire à manger, mais je devais le faire. Sauf que encore une fois, j’entendais ce qui se disait au téléphone, cette fois Damon avait appelé Edward, il lui a parlé de son corbeau et le reste je savais c’était quoi, ils allaient sortir Alice, la sœur d’Edward de là où elle se trouvait, mais je ne savais pas quoi pensé de ca, Jasper et elle s’était sacrifié pour rentrer dans le clan Mikealson et là si il libère Alice, c’est une peu comme mettre tout ca à l’eau.  Est-ce que Damon se mêlait de ce qu’il ne fallait pas? Oui, comme toujours! J’ai poussé un soupir.


Je me dirigeais avec les deux assiettes à la salle à manger, Damon arrivait en même temps que moi, il avait toujours son verre à la main. On s’est tout les deux assit je le regardais à peine manger, il a affirmé que je devais me demander ce qu’on allait faire le lendemain, pourtant tantot dans le jeep il m’a dit que c’était une surprise, donc non, je n’y pensais plus vraiment, mais je devais jouer le jeu. Je me suis pencher vers lui comme si la curiosité me dévorait, il a tout doucement laissé sa fourchette, mais il continuait de regarder son assiette, donc il évitait mon regard. C’est là qu’il m’a dit qu’il avait pensé à un tour d’hélicoptère, un tour de la ville. Je le regardais, est ce qu’il avait pensé comme il faut? J’ai pas eu un moment pour dire quoi que ce soit, il s’est levé et c’est mit à me dire avec un ton dur de laisser tomber.

 


« J’ai rien dit encore Damon!!! J’allais juste te demander si tu étais conscient de tous les dangers d’hune hélicoptère? »


Mais ca devait être de trop, je ne sais pas, peut être que mon visage démontrait d'autres choses. J'ai regardé Damon se lever de table et aller à la porte qui menait à la cours arrière, il avait laissé son souper là, mais pas son verre!!! De loin je l'ai regardé s'assoir, il regardait le ciel, j'étais pas habitué de voir Damon de même, est ce qu'il avait prit conscience de ce qui pesait sur nous? J'ai doucement commencer a avancer vers lui, je ne savais pas si je devais ou non. Je me trouvais en arrière de lui, un peu hésitante, je le voyais boire son verre, mais je ne pouvais pas ne rien faire ou ne rien dire.


"Damon qu'est ce que tu fais?"


C'est là qu'il m'a dit que rien de plus que de regarder les étoiles et écouter l'univers se moquer de lui, il a encore bu une gorgée avant de dire qu'il n'aimait pas l'univers.


"Je sais, mon non plus Damon!!!"


J'ai décidé de ne plus rester en arrière de lui, je suis allé m'assoir à ses côtés. J'étais pas conne, je savais qu'il n'était pas bien, mais je devais lui faire comprendre que j'étais dans le même état que lui, je me suis mise à regardé les étoiles moi aussi. C'est là qu'il m'a demandé si je croyais vraiment que l'accident d'auto était écarté, que ce n'était plus ca qui allait nous séparés à cause de lui. Et que si on prenait cette fameuse hélicoptère, je ne l'ai pas laissé finir, je l'ai arrêter en posant mon doigt sur ses lèvres, pendant un moment nous étions silencieux. C'est lui qui a recommencer à parler en me disant qu'il ne voulait pas que je meure et qu'il avait passé tellement de nuit à me voir mourir en cauchemar et que moi brûlée vive. Il a prit ma main dans la sienne en me disant qu'il avait compris, mais qu'il aurait aimé mieux ne pas comprendre, il se demandait comment vivre quand il n'y avait pas d'issue, il voulait aussi savoir comment agir quand nous n'avions pas le choix de vivre autrement. C'était de bonne question tout ca.


"C'est pas facile tout ca hein!!!"


Damon s'est remit à regarder le ciel et il s'est mit à me dire que nous étions condamnés depuis le début et il voulait savoir pourquoi l'univers ne nous avait pas empêché avant si on devait pas être ensemble. Je voyais bien que là Damon avait comprit.


"Damon, je crois qu'il a essayé à plusieurs reprise, mais nous avons toujours été plus fort!!!"


C'est là que Damon a commencer à me dire qu'il avait une théorie sur tout ca, on s'est regardé un moment, j'attendais cette fameuse théorie. Il a commencer par me dire que l'univers refusait qu'on soit ensemble, mais que le tuer n'allait rien changer au passé et ni à ce qui a été fait, comme Brandon, il était le fruit de notre amour et la preuve que lui et moi on se battait pour vivre ensemble, il croyait que dès que le bébé allait naitre l'équilibre allait changer, peut être qu'il avait raison. Mais que d'ici là on allait devoir vivre de notre mieux et tenir compte des signes.


"Tu as peut être raison Damon."


On est resté ensemble à regardé les étoiles. Je devais quand même lui dire ce que je croyais. Mais avant j'ai commencer à lui caresser la nuque et j'ai doucement caresser sa joue avant de lui retourner la tête doucement.


"Regarde moi mon amour."


J'ai collé mon nez sur le sien, tout en le regardant dans les yeux.


"Je ne sais pas si je me trompre, mais tu sais, j'ai la sensation que ce n'est pas moi qui va mourir en premier. Je ne sais pas Damon si la vision a changé, mais c'est ce que je ressens en moi. La voyante m'a bien dit qu'à chaque fois qu'on va essayer de déjouer l'univers, il va changer ses projets pour nour rattraper, donc."


Donc, quoi qu'on fasse, nous allions vivre cette épreuve et c'était à nous de trouver l'équilibre et de gagner contre elle, même avec les épreuves et non, je ne croyais pas que notre enfant allait être la clé.


"Est ce que l'hélicoptère est dangeureux? Oui!!! Mais marché dans la rue le sera aussi, tout le sera et je ne crois pas que de vivre enfermé fera qu'on va pouvoir battre l'univers et changer l'équilibre. Ca ne sera pas facile, je sais, car nous savons ce qui nous pend sous le nez, mais nous devons le faire, nous avons tellement vécu de chose Damon, on n'a pas le droit de baisser les bras, on a pas le droit de reculer face à cette bataille. J'ai peur de ce qui va arriver, mais nous devons le faire, on peut faire d'autre chose que l'hélico, mais nous devons continuer de vivre notre vie, car comme je te l'ai dit tantôt, nous avons souvent déjouer l'univers, ca fait des années qu'il essait de nous séparer et il s'est planter, on va devoir dans tout ca trouver une facon de faire qu'il va encore se planter et ca même si il réussit, il va falloir qu'il perdre quand même d'une façon ou une autre!!!"


Il n'y avait pas d'autre chose à dire, c'était pas mal claire et ce que je pensais. Maintenant, la soirée était belle, nous étions ensemble, on regardait le ciel, les étoiles, on était collés, moi j'étais bien, je ne sais pas pour Damon, je ne sais pas ce qu'il voulait faire pour le reste de la soirée, mais moi j'allais prendre ce moment amoureux que nous avions. J'ai posé ma tête sur son épaule pour continuer d'admirer le ciel. Nous sommes resté là collé on chercher les étoiles filantes et à se parler ou se faire rire, on vivait une soirée de couple normal qui essayait de ne pas s'en faire avec tout les problèmes qui pouvait tourner autour de nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mauvais Karma qui ne peut être changé.... ben oui et moi je suis Mick Jagger (réservé à Elena et Damon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mauvais Karma ! [with Jake]
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BIENVENUE EN NOUVELLE-ORLÉANS :: Les rues et ruelles-
Sauter vers: